Plonevez-du Faou
Publié par Ouest-France  le 29/01/2020

Article Ouest France du 29 janvier


Le comité local du Souvenir français s'est réuni, samedi matin, pour son assemblée générale, au café Chez Begot. Les seize membres présents ont débuté la séance par une minute de silence à la mémoire des adhérents disparus.

L'assemblée était présidée par François Fouré, délégué général du Finistère, Julien Lallouet président d'honneur, Alain Navellou trésorier et Yvan Nicodème, président du comité local.

Le bilan financier est approuvé à l'unanimité. Le trésorier lance un appel aux adhérents pour les cotisations. « Le nombre d'adhérents reste stable malgré la disparition de quatre de nos membres depuis 2018 et 2019. En 2019, nous étions 29 à jour de cotisation. En 2020, nous aurons trois nouveaux adhérents », souligne le trésorier.

Un appel est fait pour avoir de nouveaux volontaires porte-drapeaux pour aider les anciens, comme Roger Canevet et ses 91 printemps, qui l'est depuis 20 ans. Il est envisagé de mettre une deuxième urne au cimetière de Châteauneuf-du-Faou.
Une action est en cour pour nettoyer deux tombes de soldats de la Grande Guerre, signalées par Roger Canevet, car elles sont à l'abandon. Le comité local est en préparation d'une exposition pour le 75e anniversaire de la fin de la guerre. « Nous aurons besoin de votre aide pour rassembler des documents, photos, anecdotes. Parler en autour de vous. C'est important pour le travail de mémoire », souligne le président Yvan Nicodème.
Le délégué général du Finistère, François Fouré, a évoqué le rôle et les actions du Souvenir Français, riche d'une histoire de près de 150 ans. « Les missions de l'association sont triples : conserver la mémoire de tous celles et ceux qui sont morts pour la France en défendant nos valeurs et notre Liberté,  qu'ils soient Français ou étrangers,  en entretenant leurs sépultures ainsi que les monuments commémoratifs ; animer la vie commémorative, en participant aux cérémonies qui rassemblent les différentes générations autour de leur histoire et transmettre le flambeau du souvenir aux jeunes, en leur inculquant, par la connaissance de l'Histoire, le sens du devoir et du respect. »