Brest

29200

Comité du Souvenir Français de Brest

Président du comité : Mr Yann GAUTHIER

Adresse de courriel :  yglsfBrest@hotmail.com

-----------------------------------------------------------------------Retour


19 septembre 2022

Commémoration de la libération de Brest 

« La commémoration de la libération de Brest, le 19 septembre 1944, a donné lieu à différentes cérémonies dans la cité du Ponant. Les noms des résistants brestois fusillés au Mont Valérien ont été rappelés et une Marseillaise et un Chant des Partisans particulièrement émouvants ont résonné au square Rhin et Danube, devant la stèle des « 11 martyrs ».

Point d'orgue de cette journée, les autorités civiles et militaires et les représentants des associations mémorielles et patriotiques se sont regroupés au monument aux Morts de la ville de Brest pour un dépôt gerbes. »

La première photo vient du Télégramme, les suivantes m'ont été envoyées par la FOSIT.


9 septembre 2022

Commémoration à Brest de la « Journée des Abris »

Un temps incertain et quelques averses ont ponctué cette matinée de la « Journée des Abris », dans le cadre des cérémonies de la commémoration de la Libération de Brest.

Ces abris, disséminés dans la ville, ont permis aux habitants qui n'avaient pas pu ou voulu évacuer Brest en août 1944 de « tenir » dans les conditions les plus précaires jusqu'à la capitulation des Allemands dans la cité du Ponant le 18 septembre.

Malheureusement, ces 43 jours de siège furent marqués par la mort de plus de 370 Brestois et Brestoises dans l'explosion qui ravagea l'abri Sadi-Carnot en plein centre ville, dans la nuit du 8 au 9 septembre 1944.

C'est à l'entrée de cet abri que tous les ans les associations mémorielles et patriotiques, les autorités civiles et militaires et les élus se retrouvent pour une lecture et un dépôt de gerbes. Cette année encore, que vive la Mémoire : ne les oublions pas !


14 juillet 2022

14 juillet, après le défilé sur le cours Dajot, Jean-François Riéant, Trésorier, Pierre Chauveau Porte drapeau et Yann Gauthier Président du comité.


8 mai 2022

« Poursuivons le combat en faveur de la paix » :                                                              à Brest, ils commémorent la victoire du 8 mai 1945

À Brest (Finistère), trois cérémonies étaient au programme, pour célébrer la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 8 mai 1945. Une commémoration forcément marquée par le retour des affrontements aux portes de l'Europe.

Esplanade du Général-Leclerc, une élève au lycée naval a cité le général de Lattre de Tassigny qui, le 9 mai 1945, célébrait « la résurrection française ».

Comme partout en France, en ce 8 mai 2022, Brest a célébré la Capitulation de l'Allemagne lors de la Seconde Guerre mondiale.

Avant le traditionnel dépôt de gerbes. | OUEST-FRANCE

Une commémoration particulière en cette année où la guerre fait son retour aux portes de l'Europe.

« Aujourd'hui, le fanatisme religieux, le terrorisme, le réveil des nationalismes, menace la paix, la sécurité des peuples, la liberté et les droits de l'homme », a lu, pour le compte de L'union française des associations de combattants et de victimes de guerre (Ufac), une jeune fille. « Aussi, fidèle au souvenir de celles et ceux qui ont sacrifié leur vie pour un monde sans guerre et sans haine, l'Ufac appelle tous nos concitoyens à poursuivre le combat en faveur de la solidarité et de la paix. »

Une « balade de la paix » à 14 h

Jean-Philippe Setbon, sous-préfet de Brest, a quant à lui invité à se rappeler « du combat acharné des armées françaises et alliées sur tous les fronts, des Français libres qui n'ont jamais cessé la lutte, du courage des résistants de l'intérieur, de chaque Française et français qui a refusé l'abaissement ». Évoquant, lui aussi, « la fragilité de la paix. Le passé nous instruit, les morts nous instruisent. La mémoire est un héritage autant qu'une leçon ».

Plusieurs élus étaient présents, dont Jean-Charles Larsonneur, député LREM, et François Cuillandre, maire de Brest.

La paix sera également au menu d'une balade organisée à 14 h, ce dimanche, au départ du monument au mort. En s'arrêtant devant plusieurs sites ayant marqué l'histoire, comme l'abri Sadi-Carnot, l'Université européenne de la paix invite « à réfléchir aux méfaits des guerres pour les populations civiles et à la nécessité de construire un monde de paix ».

Ouest France Publié le 8 mai 2022


1er novembre 2020

Fleurissement de tombes des MPLF au cimetière de Lambezellec par le comité de Brest

Tombe de regroupement et du soldat Henri Foricher , caporal mort pour la France le 21 aout 1918 il aurait eu 20 ans le 24 aout 1918


Commémorations pour les soldats morts pour la France en Corée

Octobre 2020 à Lambezellec (29)

Cérémonie en hommage à Hervé Bizien

tombé au champ d'honneur  le 11 octobre 1951                 pendant les combats de Crèvecoeur en Corée


L'équipage "Tom Morel"

du Lycée naval  

Le lycée Naval de Brest est l'un des 6 lycées de la Défense avec le Lycée militaire à Aix en Provence (13), le Lycée militaire à Autun (71), le Prytanée national militaire à La Flèche (72), le Lycée militaire à Saint-Cyr (78) et l'École des pupilles de l'Air, à Montbonnot Saint Martin (38). Afin de promouvoir l'esprit d'équipe : les élèves du secondaire (classes de seconde, première et terminales) sont regroupés en équipages inter-niveaux. Chacun d'entre eux prend le nom d'un personnage marquant de l'histoire ou de la société. Dans la continuité de l'équipage "Largo", nom de code d'un ancien pilote décédé en service, l'équipage "Tom Morel"(1) en liaison avec le comité de Brest du Souvenir Français, a poursuivi cette année d'une part l'entretien du carré militaire du cimetière de Kerfautras et d'autre part les recherches historiques sur ces soldats morts pour la France.

Lors de la cérémonie de remise des prix fin mai, l'équipage a vu son investissement sans faille récompensé en terminant sur la plus haute marche sur les 15 équipages engagés.
ll a aussi reçu le prix des équipages qu'il remettra l'année prochaine en jeu et sur lequel le nom de chaque gagnant annuel est gravé. Cet engagement au service de la Mémoire mérite d'être félicité et mis en lumière démontrant ainsi I'implication de la jeunesse dans ce Travail.

(1) Théodose Morel, dit Tom Morel, officier résistant chef des maquis du plateau des Glières (Haute Savoie)