Pont-Croix Cap Sizun

29122

Comité du Souvenir Français de Pont Croix Cap Sizun

Président du comité : Jean Pierre Le Coz

adresse mèl : jp.lecoz29790@orange.fr 

-----------------------------------------------------------------------------Retour


29 août 2021

Cérémonie à la mémoire d'Honoré D'Estienne D'orves à Pors Loubous (Plogoff)

Dimanche 29 août 2021 à 14h30 fleurissement de la stèle située au lieu-dit Pors Loubous à Plogoff, à la mémoire d'Honoré D'Estienne D'orves. Cette cérémonie s'est déroulée en petit comité avec la participation de quelques porte-drapeaux, du maire de Plogoff, de Sylvain Le Berre directeur de l'ONAC, et quelques invités.

Cérémonie au monument aux morts de Plogoff

A 15h00n une cérémonie d'hommage s'est tenue aux monuments aux morts de la commune où a lieu un dépôt de gerbes par madame la député Liliana Tanguy et le maire de Plogoff. Etaient également présent M. Le Berre, Didier Guillon conseillé départemental, Gilles Sergent maire de Beuzec et président de la communauté de communes du Cap-Sizun, François Fouré délégué départemental du Souvenir Français, le Lieutenant de Gendarmerie Jérôme Avazéri, commandant la communauté des brigades, de plusieurs porte-drapeaux et un public nombreux.

Tout le monde s'est ensuite transporté à la salle municipale pour le vernissage de l'exposition de L'ONACVG "Les grandes figures nationales de la résistance en Finistère".

Tout le monde s'est ensuite retrouvé pour un rafraîchissement sur la place de mairie.


26 août 2021

La commémoration du 77ème anniversaire des combats de Lesven sur la commune de Beuzec Cap Sizun s'est déroulée le jeudi 26 août 2021 au monument aux morts de Lesven à 18h00.

Etaient présents le sénateur du Finistère, Philippe Paul, la députée Mme Liliana Tanguy, le directeur de l'ONAC, Sylvian Le Berre, les deux conseillers départementaux Jocelyne Poidevin également maire de Douarnenez et Didier Guillon, ainsi que quelques élus du Cap-Sizun.

De nombreux porte-drapeaux étaient également présents, dont celui du Souvenir Français du comité de Pont-Croix Cap-Sizun.

Le résumé des combats a été lu par plusieurs jeunes de l'école Ste Thérèse de Quimper, de l'école St Blaise de Douarnenez et du collège La Mennais Cap-Sizun de Pont-Croix.

Un texte a aussi été lu par IMarie Morvan, lauréate du concours de la résistance et de la déportation 2021 de l'école Ste Thérèse de Quimper.

Malgré la situation actuelle, de nombreuses personnes ont assisté à cette commémoration.

Le comité de Pont-Croix Cap-Sizun était représenté par son président Jean Pierre LE COZ, son vice-président et porte-drapeau Xavier Gentric, son président honoraire Mathieu Quéré, son trésorier Paul Hurtaud ainsi que quelques adhérents.


1er juillet 2021

Les bénévoles des associations d'anciens combattants de Pont Croix on fait des travaux d'entretien sur les tombes du carré militaire du cimetière de Pont Croix

Nous sommes actuellement en train de repeindre les 8 croix du carré militaire. 

Étaient présents pour cette mission: Mathieu QUÉRÉ - Xavier GENTRIC - Paul HURTAUD -              François LIGAVANT - Bernard GREUGNY - Jean Pierre LE COZ


29 juin 2021

Plonévez-Porzay commémore la mémoire des disparus de la rafle du 30 juin 1944

Guy Ollivier, à gauche, et Yves L'Helgouac'h, ont déposé une gerbe au pied de la stèle érigée en 2014, dans le jardin de la Résurrection, rappelant la rafle du 30 juin 1944 dans la commune

Mercredi, Paul Divanac'h, maire de Plonévez Porzay, a accueilli Yves L'Helgouac'h et Guy Ollivier, fils de déportés, pour commémorer la mémoire des dix hommes raflés le 30 juin 1944. Ce jour-là, ils seront rejoints par 42 de Crozon, et déportés au camp de Neuengamme, en Allemagne. Sur l'ensemble des raflés, dix-sept sont revenus, dont six Plonévéziens, qui ont pu témoigner.

« Le plus meurtrier dans son genre »

Après avoir relaté les faits, l'édile a passé la parole à Guy Ollivier. Ce dernier a rappelé que ces exactions étaient monnaie courante dans toute la France lors des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale. Puis, il a mis l'accent sur le parcours d'Adolf Hitler qui, dès 1923, a théorisé dans « Mein Kampf » l'ensemble des mesures qu'il allait mettre en place dix ans plus tard. « Neuengamme est le camp de concentration le plus meurtrier dans son son genre. Plus de 62 % de ses prisonniers y ont péri. Dont nos pères », lâche Guy Ollivier.


18 juin 2021

Cérémonie départementale de Feunten Aod à Plogoff

Journée nationale commémorative de l'appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi ».


16 juin 2021

Douarnenez. Des collégiens créent un podcast sur la Seconde Guerre mondiale

Le mercredi 16 juin 2021, à l'auditorium du Port-Musée de Douarnenez (Finistère) était diffusée une production sonore des élèves de 3e D du collège Jean-Marie-Le Bris.

Un mélange des générations douarnenistes qui se retrouve dans un podcast émouvant

« Avoir 15 ans à Douarnenez en 1945, c'était comment ? » C'est le difficile exercice de reconstitution et d'imagination auquel se sont livrés des élèves de 3e du collège Jean-Marie-Le Bris de Douarnenez (Finistère).

Encadrés par l'association Longueur d'Ondes et Nina Almberg, documentariste, ils ont travaillé sous l'égide de Pascal Le Guennec, professeur documentaliste, en partenariat avec cinq ou six autres professeurs du collège.

Cinq générations d'auditeurs

Les jeunes ont réalisé un vrai travail de fond. Il leur a fallu « se mettre dans le contexte et entrer dans la peau des personnages en essayant d'imaginer comment ça pouvait être à l'époque », raconte l'une des protagonistes de cette fiction documentaire.

Pendant la diffusion du podcast (une création sonore) de 22 minutes, mercredi 16 juin 2021, l'attention est soutenue dans l'assemblée où se mêlent cinq générations d'auditeurs. Car toute cette reconstitution fictive s'est faite en partenariat avec des Douarnenistes qui avaient l'âge des élèves pendant la guerre. Le récit écrit par les élèves est ainsi entrecoupé de témoignages authentiques.

L'oreille des souvenirs

Tous les sons, les bruits ont été enregistrés lors d'ateliers par les adolescents. L'idée était de pouvoir plonger le spectateur dans le contexte de l'époque : cris de mouettes et tintement de cloches, se mêlent au bruit des bottes.

« Ce bruit des bottes, je ne peux plus l'entendre, il m'a hanté des années », témoigne un des anciens. Une dame, à son côté, raconte que pour elle, ce sont les bruits d'avion...

Malgré ce réveil des souvenirs douloureux, ces témoins de l'Histoire ont facilement accepté de participer, pour témoigner d'une période qui a été « fondatrice » de leur vie, même si elle a aussi été destructrice. Car ils ont tous perdu des proches. Quand une auditrice dans l'assemblée leur demande alors si cette période de confinement ne leur a pas rappelé cette époque. Une dame opine et dit avec des trémolos dans la voix : « C'est le mot couvre-feu qui a été le plus terrible, il a ravivé la peur... »

Pratique : « Les Nazis à la mer, avoir 15 ans en 1945 » est à retrouver sur le site               

https://oufipo.org/les-nazis-a-la-mer-avoir-15-ans-a-douarnenez-en-1945/

                                                                                                                                                                       Ouest-France Publié le 28/06/2021


8 mai  2021

Comme l'année passée, la cérémonie du 8-Mai s'est tenue en comité restreint au monument aux morts.

Étaient présents : Mathieu Quéré, président de l'Union bretonne des combattants, Denise Guiavarc'h déléguée honoraire du Souvenir Français du Finistère, Paul Hurtaud, président de la Fnaca, Xavier Gentric et Jean- Pierre Le Coz, respectivement vice-président et président du Souvenir Français de Pont-Croix Cap-Sizun, le maire, Benoit Lauriou et les porte-drapeaux, François Ligavant, Nolan Danzé, Pierre Paul et Liliane Le Corre (nouvelle porte-drapeau des anciens combattants de Pont-Croix).

Le dépôt de gerbe a ouvert la cérémonie, suivi de la lecture des messages de l'Ufac, de la Fédération nationale des déportés puis celui de la Secrétaire d'État aux anciens combattants.


Le Télégramme Publié le 10 mai 2021

8-Mai à Pont-Croix

Remises de médailles

 et de diplômes en clôture des cérémonies

De gauche à droite : François Ligavant, Nolan Danzé et Pierre Paul ont été médaillés et diplômé du Souvenir Français .                                          À droite : Liliane Le Corre, nouvelle porte-drapeau.

 La cérémonie s'est clôturée par la remise de la médaille de vermeil du Souvenir Français à Pierre Paul, de la médaille d'argent du Souvenir Français et du diplôme de porte-drapeau (30 ans) à François Ligavant et du diplôme d'honneur du Souvenir Français ainsi que du diplôme de porte-drapeau (3 ans) à Nolan Danzé.

Récipiendaires :

Pierre PAUL : médaille de vermeil du SF

François LIGAVANT : médaille d'argent du SF et diplôme de porte-drapeau (30 ans)

Nolan DANZÉ : diplôme d'honneur du SF et diplôme de porte-drapeau (3 ans)


19 mars 2021

Pont-Croix Cap Sizun, Cérémonie du 19 mars 2021 

Présents : Monsieur Benoît LAURIOU maire de la commune - Lieutenant Jérôme AVAZÉRI, commandant la communauté des brigades de Gendarmerie d'Audierne-Plogastel-ST Germain - Paul HURTAUD président de la FNACA Pont-Croix - Mathieu QUÉRÉ président de l'UBC et président honoraire du comité du Souvenir Français de Pont-Croix Cap-Sizun - Jean Pierre LE COZ président du comité du Souvenir Français de Pont-Croix Cap-Sizun - Xavier GENTRIC, vice-président et porte-drapeau du comité du SF de Pont-Croix Cap-Sizun

Francois LIGAVANT membre du comité du SF de Pont-Croix Cap-Sizun et porte drapeau de la FNACA - Pierre PAUL, membre du comité du SF de Pont-Croix Cap-Sizun.


 11 novembre 2020 à Pont Croix

Notre petite cérémonie devant le monument aux morts de Pont-Croix, le 11 novembre dernier.

Etaient présents : M Le Maire, Benoît Lauriou, Mathieu QUÉRÉ, Paul Hurtaud, Xavier Gentric, Pierre Paul, François Ligavant (porte-drapeau 14-18), Lieutenat Jérome Avazéri, Commandant la communauté des brigades de Gendarmerie d'Audierne et Plogastel St Germain, adhérent également au Souvenir Français, et moi-même.

Petite cérémonie très simple, dépôt de gerbe par le maire, lecture de la lettre de la secrétaire d'état aux anciens combattant par le maire, appel aux morts, marseillaise chantée, salut du drapeau, sans oublier bien évidemment la minute de silence.


1er novembre 2020 à Pont Croix

Fleurissement du carré militaire

Carré militaire implanté au cimetière de Pont-Croix, ornement effectué par Mathieu QUÉRÉ, Xavier GENTRIC, Pierre PAUL, Paul HURTAUD, Bernard GREUGNY et moi-même, à l'occasion de la Toussaint. Vu la situation actuelle, nous avions quand même décidé de mettre deux panonceaux annonçant notre quête annuelle, malheureusement ces panneaux ont été vandalisés et les urnes vidées. Les urnes ayant été placées le matin et fracturées vers 17h00, le préjudice ne doit pas être très élevé.

Pont-Croix. Des urnes encore vandalisées dans le cimetière

Chaque année, le comité du Souvenir Français de Pont-Croix organise une quête de la Toussaint, dont le bénéfice permet l'entretien, le fleurissement des tombes des « Morts pour la France » du carré militaire, et la poursuite de son œuvre de mémoire. L'an dernier, les urnes avaient été pillées, au grand dam des bénévoles qui n'ont pas désarmé en renouvelant leur démarche cette année.

À peine installées, vendredi matin, les urnes qui avaient été réparées ont néanmoins été à nouveau vandalisées, dès l'après-midi. Les faits ont été signalés à la gendarmerie.

« Ces actes répétés n'entameront pas la volonté du comité du Souvenir Français de poursuivre son action, mais il doit constater ce fort manque à gagner difficile à compenser », déplorent Jean-Pierre Le Coz et les membres de l'association. Étant donné les circonstances, les donateurs habituels peuvent toujours contacter les membres du Comité qui leur sont connus pour leur confier leur participation à son œuvre de mémoire et ainsi encourager leur action.                Ouest France : Publié le 05/11/2020


1 6 octobre 2020

MOALIC, Yves Marie Guillaume

mort pour la France en Corée

A Plouhinec: le Comité du Souvenir Français de Pont Croix Cap Sizun

Commémore le 70 ème anniversaire pour les soldats morts pour la France pendant la guerre Corée de 1950/1953.

En honorant Yves Marie, Guillaume Moalic

Né le: 29/05/1928 à Confort-Meilars 29

Décédé le: 06/10/1952 (24 ans) à Myojang Myon Corée

Sa tombe se trouve au cimetière de Plouhinec

La cérémonie a eu lieu à 11h30 - Dépôt de gerbe et lecture de la lettre du président du Souvenir Français par le président de comité.

Étaient présents:

Jean Pierre Le Coz président du comité de Pont-Croix Cap Sizun

Mathieu Quéré président honoraire

Xavier Gentric vice-président et porte-drapeau

Paul Hurtaud trésorier

Pierre Paul, trésorier adjoint

François Ligavant membre du bureau

Michel Kéravec ancien adhérent du comité de Pont-Croix


Lesven 26 août 2020

Commémoration du 76ème anniversaire des combats de Lesven en Beuzec-Cap-Sizun, organisée par la mairie de Beuzec-Cap-Sizun et le comité du Souvenir Français de Pont-Croix - Cap-Sizun

La cérémonie a eu lieu le mercredi 26 août 2020 à 18h00, sans public en raison de la situation actuelle et des règles sanitaires.

Personnalités présentes :

- Le sénateur Philippe PAUL

- Le sénateur Michel CANÉVET

- La députée Liliana TANGUY

- Le conseiller départemental Didier GUILLON

- La conseillère départementale et maire de Douarnenez Jocelyne POITEVIN

- Le directeur de l'ONAC Sylvain LE BERRE

- Le maire de Beuzec Gilles SERGENT

- Le Maire de Confort-Meilars Patrick LE DRÉAU

- Le maire de POULLAN SUR MER Christian GRIJOL

- Le lieutenant Jérome AVAZÉRI commandant la communauté des brigades de gendarmerie d'Audierne et Plogastel St Germain

- Le Délégué adjoint du Souvenir Français du Finistère sud, Jean Pierre LE COZ

- Les associations patriotiques et les porte-drapeaux.

Reportage photos


26 août 2019 : commémoration des combats de Lesven

Beuzec-Cap Sizun

Le 25 août 1944 environ 200 allemands soldats, aviateurs et marins quittent Audierne pour essayer de gagner Brest via Crozon, depuis Lézongar. Ils se dirigent vers Pors Lesven, petite crique sise à environ dix kilomètres au Nord de Lézongar, sur la commune de Beuzec Cap Sizun afin d'embarquer à bord de cotres armés de la 2ème flottille de patrouilleurs de la Kriegsmarine. Mais leur déplacement est surveillé par les résistants. Les combats s'engagent le 26.

Seuls 50 blessés pourront embarquer à bord des côtres. Les FFI/FTP perdront une vingtaine d'hommes et autant de blessés. Les Allemands quant à eux compteront une trentaine de morts et 228 prisonniers qui seront livrés aux troupes US du 17th cavalry stationnées à Pont-Croix.

Lundi 26 août 2019, au monument aux morts de Lesven sur la commune de BEUZEC-CAP-SIZUN a eu lieu la commémoration de ces combats de Lesven de 1944. La cérémonie était organisée par la commune de BEUZEC et par le comité du Souvenir Français de Pont-Croix Cap-Sizun. Une foule nombreuse était au rendez-vous..

 Plusieurs personnalités étaient présentes notamment : Messieurs Philippe Paul et Michel Canévet Sénateurs, Georges Castel, suppléant de Madame Liliana Tanguy députée, excusée, Monsieur Sylvain Le Berre, directeur de l'ONAC - Madame Jocelyne Poitevin conseillère départementale du canton de Douarnenez - Didier Gillon conseiller départemental du cap Sizun - Monsieur Bruno Le Port maire de Plouhinec président de la communauté des communes du Cap-Sizun, maire de Plouhinec - Madame Denise Guiavarch déléguée générale honoraire du Souvenir Français pour le Finistère qui représentait François Fouré, délégué général du SF pour le Finistère, excusé - Philippe Nouris, délégué général adjoint pour le finistère nord - Messieurs les représentants de la Gendarmerie, Messieurs les représentants des sapeurs Pompiers - Messieurs les représentants des associations patriotiques - de nombreux porte-drapeaux - de nombreux élus du Cap-Sizun.

 Jean Pierre LE COZ, président du comité local du Souvenir Français a relaté le déroulé de cette journée historique des combats. Ensuite deux textes évoquant la Résistance ont été lus par Mathilde Brénéol et Blandine Jolivet du lycée Saint-Blaise de Douarnenez, toutes deux lauréate du Concours National de la Résistance et de la Déportation.

Á noter également la présence de Madame Janie Toubas Provencal, fille du Capitaine Dampierre qui participait à ces combats avec sa compagnie.

Le défilé des drapeaux était précédé par un sonneur de cornemuse jusqu'au monument aux morts. A la fin de la cérémonie, ce même sonneur à joué le « DA FEIZ HON TADOU KOZ » cantique breton composé par le Vicaire Jean Guillou de Goulien en 1906. Les personnes connaissant le breton ont accompagné le sonneur, en chantant.

https://www.youtube.com/watch?v=1wZePQuYkc0  

2 novembre 2018

À l'occasion du Centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale et dans le cadre de ses missions, "Le Souvenir Français", association citoyenne créée en 1887 rassemble toutes celles et ceux qui se considèrent porteurs, acteurs et défenseur du patrimoine mémoriel et historique, outil indispensable à la construction de la citoyenne des jeunes. 

Il a souhaité pour chaque département, rendre hommage à un "Mort pour la France", tué au combat et dont le corps a été rendu à sa famille.

Ainsi, avec le travail de nos amis de l'Association "Aux Marins", "Le Souvenir Français" a estimé que le matelot Joseph Le Bars représente près de nous, ces milliers de jeunes gens qui, connaissant le danger sont allés au combat, avec le sens du vivre ensemble, de l'engagement total pour la défense de la France et de ses valeurs, au risque d'y perdre leur vie. Il représente aussi tous les Morts pour la France dont les noms sont inscrits sur le monument aux Morts d'Esquibien et auxquels nous avons rendus hommage tout à l'heure.

La municipalité d'Audierne Esquibien, sans hésiter une seconde, s'est associée au "Souvenir Français" mettant en œuvre ses services et organisant cette cérémonie qui permet ce moment de Mémoire.

Par l'hommage rendu à Joseph Le Bars fils d'Esquibien, c'est à tous les Morts pour la France que nous rendons hommage.

A nous le Souvenir, à eux l'immortalité.

15 septembre 2018

Jean-Pierre Le Coz, Président du Comité de Pont-Croix a remis un chèque à Madame Nadine Kersaudy maire de Cléden Cap Sizun pour la participation du Souvenir français à la rénovation du monument aux Morts de la commune.

On notait la présence des conseiller municipaux et des représentants des associations patriotiques. Cette petite cérémonie a donné lieu à un pot de l'amitié durant lequel François Fouré délégué général pour le Finistère, a présenté l'histoire et les missions du Souvenir Français aux personnes présentes et en particuliers aux deux correspondantes locales du 'Télégramme' et de 'Ouest France'.Entrez votre texte ici...