Sainte Anne d'Auray 
27 août 2020

Un après-midi de souvenir à Sainte-Anne-d'Auray

Textes et images de Ouest France - Publiés le 28 août 2020

Jeudi 27 août 2020, dans la matinée, à Sainte-Anne-d'Auray (Morbihan), les cérémonies ont été avancées, mais finalement l'organisation a dû faire face à un événement de taille. En effet, à 13 h 35, les troupes en place ont dû se replier. « La ministre a du retard », entend-on au micro. Les porte-drapeaux et militaires présents se mettent alors au repos sous un crachin breton battant.

Une demi-heure plus tard, Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée en charge de la mémoire et des anciens combattants, ne viendra pas. « Son avion n'a pas pu se poser ni à Lorient ni à Vannes. »

La Nécropole nationale de Sainte-Anne-d'Auray est la seule en Bretagne. Elle y abrite un ossuaire de cette guerre de 1870.

Élus et officiels ont assisté à la cérémonie

C'est Guillaume Quenet, secrétaire général de la préfecture, qui a finalement été dépêché sur place pour la représenter. Les officiels s'avancent, les cérémonies commémoratives sont lancées.

Le secrétaire général y a déposé une gerbe de fleurs pour honorer les soldats qui s'y sont battu et donné leur vie pour la France

Le Mémorial a été honoré

Le Mémorial a accueilli les cérémonies de cette journée du souvenir. Il a été investi par les porte-drapeaux. À l'issu, les officiels ont visité la crypte.

De la Marseillaise à la musique du XIXe

Les transmissions de Rennes ont assuré l'animation musicale avec une aubade sur le thème de la musique de XIXe siècle, la sonnerie aux morts et la traditionnelle Marseillaise.

Les jeunes du service national universel (SNU) ont tout au long de cette journée été mis en avant.

Les jeunes du service national universel (SNU) ont, tout au long de cette journée, été mis en avant. Le matin, ils ont couru de Trédion à Sainte-Anne-d'Auray sur un parcours de 46 km, ponctué de cérémonies puis ont déposé huit gerbes de fleurs au pied du Mémorial. Ces jeunes ont entrepris un parcours citoyen et un engagement républicains. | OUEST-France

La flamme du Souvenir pour ne pas oublier

La flamme du Souvenir est partie de Trédion ce jeudi matin et est passée par les communes de Plumelec, Plaudren, Grand-Champ, Plumergat avant d'arriver à Sainte-Anne. « Elle représente le devoir de mémoire. 1870 inaugure 75 ans de conflit franco-allemand et 75 ans de paix européenne avec nos voisins allemands, » a confié Guillaume Quenet, secrétaire général de la préfecture.

Des héritiers

« Vous êtes les fidèles héritiers de ces combattants de ce premier conflit franco-allemand », a confié Guillaume Quenet, secrétaire général de la préfecture.

Les soldats du 3e RIMA de Vannes ont été détachés pour la cérémonie.